Informations et téléchargement : site du projet Stellarium

Depuis la version 23.1, les numéros de version comportent dans leur nom l'année (23 pour 2023 par exemple) et un chiffre pour la version réalisée dans cette même année (ex 23.2 pour la deuxième version de l'année). Pour Windows, la version du framework QT utilisée est visible dans le nom du paquet. Les détails figurent dans le Guide de l'utilisateur.

page2.png Stellarium : version 24.1 (stellarium-24.1-qt5-win32.exe) - 26/03/2024 - 344 Mo - Win7 à Win11 - 32 bits
page2.png Stellarium : version 24.1 (stellarium-24.1-qt5-win64.exe) - 26/03/2024 - 353 Mo - Win7 à Win11 - 64 bits
page2.png Stellarium : version 24.1 (stellarium-24.1-qt6-win64.exe) - 26/03/2024 - 389 Mo - Win10/11 - 64 bits

Toutes les versions compilées avec QT5 et QT6, que ce soit pour Windows, Windows ARM, Linux et MacOS, sont disponibles sur la page Stellarium de GitHub (en bas de page).

drapeaufr.png Stellarium est un logiciel libre distribué gratuitement sous licence GNU/GPL.

« Stellarium est un logiciel de planétarium à code source ouvert et gratuit pour votre ordinateur. Il affiche un ciel réaliste en 3D, comme si vous le regardiez à l’œil nu, aux jumelles ou avec un télescope.

Fonctionnalités :

  • Ciel
    • catalogue de base de plus de 600 000 étoiles
    • catalogues supplémentaires avec plus de 177 millions d'étoiles
    • catalogue de base composé de plus de 80,000 d'objets du ciel profond
    • catalogues supplémentaires composé de plus d'un million d'objets du ciel profond
    • astérismes et représentation des constellations
    • plus de 20 différentes cultures célestes
    • images des objets du ciel profond (catalogue Messier complet)
    • Voie Lactée réaliste
    • atmosphère, levés et couchés de Soleil ultra réalistes
    • les planètes et leurs satellites
  • Interface
    • un zoom puissant
    • contrôle du temps
    • interface multilingue
    • projection "fisheye" (oeil de poisson) pour les planétariums
    • projection miroir sphérique pour planétarium bon marché
    • interface graphique et commande complète au clavier
    • pilotage de télescope
  • Visualisation
    • grilles équatoriale et azimutale
    • scintillement des étoiles
    • étoiles filantes
    • queues de comètes
    • simulation des flashes provenant des satellites Iridium
    • simulation d'éclipses
    • simulation de supernovas et des novas
    • Paysages en 3D
    • paysages modifiables, support de panoramas en projection sphérique
  • Configurabilité
    • système de plugins pour l'affichage de satellites artificiels, simulation d’oculaire, configuration de télescopes et plus encore
    • possibilité d'ajouter de nouveaux objets du Système solaire à partir des ressources en ligne...
    • ajout de vos propres objets du ciel profond, paysages, images de constellation, scripts... »

Ci-dessous, les principales modifications apportées à cette version sont les suivantes (traduction automatique à partir du site des auteurs) :

  • vectoriser le marqueur d'objets de ciel profond
  • emplacements d'appui actualisés
  • circonstances de découverte d'objets du système solaire

Pour la liste complète voir sur le site de Stellarium.

Vous trouverez également de nombreuses informations sur le wiki associé au site, sur la FAQ, etc..

Stellarium est utilisable en partie en fin d'école primaire, au collège, au lycée et plus...

Installation et désinstallation prévues. Stellarium est aussi disponible pour Linux et Mac OS X.

Il existe également une version dite "portable" qui peut fonctionner de manière autonome sur une clé USB ou sur tout autre média amovible sur cette page du site PortableApps.com.

Capture d'écran réalisée avec la version 0.13.2

Stellarium.jpg